Inetum optimise la distribution des produits d’ABC avec SAP DSD

Inetum optimise la distribution des produits d’ABC avec SAP DSD

Paroles de client

Clients

Le couplage des modules Direct Store Delivery, Transportation Management et Controling Profitability Analysis a permis à l’embouteilleur ABC d’augmenter significativement le taux de chargement de ses camions de livraison tout en améliorant sa connaissance clients. Une tendance qui va s’intensifier avec l’intégration de DSD dans le CRM SAP.

Acteur majeur du secteur agro-alimentaire au Maroc, le groupe Diana Holding s’est tourné vers Inetum en 2012 pour déployer SAP sur l’ensemble de ses filiales. « Nous avons démarré avec la mise en place des fonctions support, à travers les modules Finance, Contrôle de gestion et Achats et tous les modules standards de l’ERP. Puis, à partir de 2015, nous avons opéré un recadrage plus lié à la nature des métiers propres à chaque filiale », raconte Reda Loudiyi, Directeur de l'Organisation et des Systèmes d'Information du Groupe.

Ce recadrage a notamment profité à la filiale ABC (Atlas Blottling Company), une entreprise spécialisée dans la production et l’embouteillement de boissons gazeuses de la marque Coca-Cola. En 2016, ABC bénéficie de la mise en place de SAP DSD (Direct Store Delivery). L’outil apporte aux commerciaux la prise de commandes en temps réel depuis un terminal portable (HHT) et la planification des livraisons jusqu’à l’encaissement. DSD est venu remplacer une solution interne qui souffrait du manque d’interopérabilité avec l’environnement SAP. « Pour générer des données comptables, il fallait construire des interfaces spécifiques qui étaient difficiles à gérer », se souvient Mohcin Dria, responsable IT d’ABC.

Par ailleurs, DSD a permis l’intégration directe en comptabilité des 45 000 facturations clients quotidiennes alors que le système précédent se limitait à la facturation par livraisons. Ce qui, au passage, a permis à ABC de se mettre en conformité avec la réglementation fiscale. « La génération automatique des documents comptables est l’un des principaux critères qui nous a poussé à acquérir DSD », justifie Mohcin Dria.

Une meilleure approche client

D’autre part, couplé automatiquement au module SAP COPA (Controling Profitability Analysis), DSD a apporté une meilleur visibilité client. « Cela nous a permis de catégoriser nos clients selon leur chiffre d’affaires et d’optimiser les préventes en les adressant différemment. Concrètement, les clients qui génèrent un gros chiffre d’affaires sont visités plus souvent que les clients plus modestes », illustre Reda Loudiyi. « Nous avons aujourd’hui une meilleure approche des clients. »

En 2017, Diana Holding ajoute une activité de distribution au groupe avec la création d’ABC Dis qui assure la livraison des produits depuis les onze plateformes logistiques du Groupe vers les débits de boissons, supérettes et autres épiceries du pays. La société sœur d’ABC partage la même instance DSD en back et front-end, tant pour la prise de commandes avec veille concurrentielle et contrôle des prix de gros sur le marché par les 150 commerciaux d’ABC, que pour les livraisons, la facturation et l’encaissement assurés par les 160 livreurs d’ABC Dis.

Pour optimiser ses livraisons, la filiale distribution s’est dotée du module TM (Transportation Management). Lequel s’appuie sur les données générées par DSD pour tracer automatiquement les itinéraires à suivre par les livreurs selon des critères prédéfinis (kilométrage, consommation de carburant, contraintes horaires, etc.). Auparavant, l’opération se faisait en partie manuellement par des dispatcheurs qui, forts de leur connaissance terrain, optimisaient les données dans un fichier Excel avant de les réinjecter dans DSD pour les charger sur les terminaux des livreurs. La nouvelle solution a permis à ABC Dis de centraliser le dispatching des 11 plateformes de livraison tout en augmentant le taux de chargement des camions de 5% la première année. « Soit un gain annuel de 2 millions de dirhams (environ 200 000 euros, NDLR) qui assure un retour sur investissement sur 3 ans », constate Mohcin Dria.

Une confiance mutuelle depuis 10 ans

Si les bénéfices sont aujourd’hui palpables pour ABC, le déploiement de la solution a requis plus de temps que prévu : 15 mois alors qu’il était initialement dimensionné pour 6 mois. Les difficultés trouvent leur origine dans la jeunesse du produit. Il y avait eu peu d’implémentations de DSD dans le monde et SAP manquait d’interlocuteurs fiables pour avancer efficacement. À tel point que des développeurs allemands (nationalité d’origine de SAP) experts du produit ont dû se déplacer à Tanger. Ils ont développé 34 versions pour stabiliser la solution. « On a fortement contribué au développement de DSD », considère le DOSI de Diana Holding.

Cette situation relativement inédite a pu être résolue grâce à la confiance que se portent mutuellement l’intégrateur et son client. « Pour ce genre de projet assez tendu avec des attentes de part et d’autre, la clé de la réussite est la confiance qu’on peut avoir dans son partenaire. Tant que la confiance règne et qu’on est transparent sur les différents problèmes, on avance. L’apport d’Inetum a été déterminant pour la réussite de ce projet. On a pu avoir un outil performant et on a pu adopter les solutions SAP pour adresser ce secteur assez particulier de la distribution de boissons », témoigne Reda Loudiyi.

Diana Holding a renouvelé sa confiance en Inetum en lui confiant un nouveau projet. D’ici juin 2022, ABC mettra en production la migration de DSD vers le CRM SAP. « Nous aurons une meilleure intégration des données clients que nous pourrons corréler aux informations sur les produits concurrents. Ce CRM embarqué va nous permettre d’avoir une meilleure visibilité et une meilleure approche du marché », se réjouit Reda Loudiyi. Lequel compte bien sur l’expertise d’Inetum pour mener à bien ce chantier. « Inetum a toujours fait aboutir nos projets. Tant que les compétences et les connaissances de notre SI seront présentes chez Inetum, la collaboration ne peut que perdurer », conclut-il.

Retour à la liste des actualités